Reponse à un mail

Publié le par Gabriel Dacko

IL ya  1 année environ à quelques jours de la fin de l'année 2011,  sur une liste de discussion , une ainée que je respecte beaucoup pour son travail partageait son regard sous l'angle de la jeunesse. Frappé par la pertinence du contenu du mail , j'ai réagi  en ces termes:

"

Bonsoir [.........],

très bon résumé et rétrospection sur les faits marquants de l'année 2011 point de vue de la jeunesse. Tu as sû y indiquer tous les faits marquants qui ont fait l'objet de l'actualité et qui ont laissé leurs marques pour la jeunesse montante. Quoique sur certains points, je ne partage ton  point de vue, surtout quand il s'agit de parler du conflit en côte d'ivoire et de la révolution en Libye, si  on peut le nommer ainsi. Parce que de ma part, si on regarde bien les faits marquants de ce conflit, on constate bien que les choses se sont passées différemment contrairement à la Tunisie ou l'Egypte où, on a effectivement vu une forte mobilisation de la jeunesse. Et surtout on n’a nul eu besoin d’une aide extérieur pour que ces jeunes de Tunisie ou d'Egypte puissent faire leur révolution. Traité Kadhafi de "iconoclaste" ou barbare, me chagrine parce que d'un point de vue bilan des actions menées ou réalisations, Kadhafi se positionne en bonne position comparé à beaucoup de ses pairs. Je ne disconviens pas si vous me dites que Kadhafi a commis des crimes, mais dites-moi lequel de nos dirigeants peut se prévaloir comme innocent, aucun à ce que  je sache.  Donc voyons sur un autre angle l'apport de Kadhafi  pour son pays et l'Afrique. Excusez-moi d'insister sur ce point, car  Kadhafi est et restera  pour moi une inspiration, C'est mon point de vue. Mais ne sortons pas du sujet, puisque nous parlons de jeunesse, je dirai que la jeunesse a prouvé qu'elle avait les moyens de ses   idées. T’as mentionné le cas de beaucoup de pays (Tunisie, Egypte, Burkina Faso,), j'ajouterai le Sénégal avec le mouvement "on n'en a marre" ou le Cameroun ou la frustration ne cesse d’augmenter. Les évènements de Février 2008  au Cameroun en témoignent.   On constate bien que dans  de ces pays, il s'agit d'avoir accès aux besoins vitaux " la nourriture", ce qui est une preuve que nos gouvernements ont encore beaucoup d'efforts à fournir surtout quand on sait que nous avons les sols riches et fertiles. Je constate aussi la forte mobilisation des organisations internationales et nationales pour accentuer la prise en compte des points de vue de jeunes. Je note ici entre autres : le CTA (avec le projet ARDYIS), l'Union Africaine (avec ), la Francophonie( avec l'école d'été , les emplois verts et bien d'autres ), les NATIONS UNIES( avec la prise en compte des jeunes lors des discussions de rio, ), ISOC ( avec le programme NGL, IETF fellow) et bien d'autres . Les choses devraient passées de la simple prise en compte du point de vue à l'implication des jeunes aux postes décisionnelles et stratégiques, chose qui traîne beaucoup le pas. Car j'ai noté que ces évènements organisés à l'endroit des jeunes ont débouchés sur des " appels ", mais malheureusement,  qu'ils en soient  restés là. Je crois qu'on devrai joindre l'acte à la parole , car en réalité les jeunes sont pleines d'idées et d'energie. Comme l'a cité un célèbre philosophe :" théorie sans pratique est vide".  Pour cette année j'ose espérer que les choses prendront effectivement forme, je veux dire que les nombreux appels qu'ont lancés les jeunes se concrétiseront. D’ailleurs, c'est le souhait que je formule en 2012 pour cette jeunesse en recherche de bien-être.

                         Jeunes : L’avenir nous appartient !!!!!!!!!!!!!!!

                                              Cordialement
Bonne et Heureuse année 2012 à toute l'équipe [....] et à vos familles
respectives , puisse Dieu être votre  soutien à toutes les épreuves ......

 

 

Commenter cet article